MIXCY : « Mon projet, c’est de pouvoir transmettre mes émotions »

Photo MIXCY 1
MIXCY
DISCOGRAPHIE
4 morceaux / 1 album en préparation

J’ai eu l’occasion de poser quelques questions à Mixcy, une artiste de 25 ans que nous suivons depuis la sortie de son premier titre Paris Turquie alors que Le Phare Musical portait encore le nom de DISQUE D’OR. Découvrez-là dès maintenant.

  • Salut Mixcy ! Peux-tu te présenter en quelques mots ?

J’ai 25 ans, je chante depuis 8 ans dans le milieu associatif et je me suis professionnalisée en 2018 sous le nom de Mixcy.

  • Quel est le projet de Mixcy ? 

Mon projet, c’est de pouvoir transmettre mes émotions, quelques-unes de mes histoires, avec le monde et à travers ma musique, mais aussi de me produire sur plusieurs scènes et de faire mon premier album. 

  • Comment tu te définirais ? Dans quel style t’inscris-tu ? 

J’ai toujours besoin de m’occuper l’esprit et de créer. Je suis généreuse, plutôt sympa et j’aime partager de bons moments avec mes proches. Dans ma musique, c’est ce que j’essaie de faire ressortir : le partage, la mixité, la création, et la positivité. Je suis dans un style pop française avec des touches différentes comme l’oriental, l’hip-hop ou encore l’électro. 

  • Parle-nous un peu de ton enfance. Comment la musique est-elle venue à toi ? Comment et quand as-tu commencé la musique ? 

On me décrivait comme une enfant plutôt calme et j’aimais être seule pour chanter et développer ma créativité. Le monde artistique m’a toujours attiré, en particulier la musique. En effet, elle a toujours fait partie de ma vie, c’est une passion que je partage en famille. J’ai commencé la musique à mes 12 ans, je chantais d’abord dans ma chambre, puis, un jour en chantant devant ma maman, elle m’a fait comprendre que j’avais quelque chose. Mais difficile de savoir si c’est juste l’amour d’une mère ou la réalité.

Puis finalement, c’est en cours de musique au collège que je me fais remarquer par ma prof qui me conseille de continuer sur cette voie. Quelques années plus tard, je me suis inscrite dans une association pour développer et exploiter mes capacités de la chanson sur scène.

  • Quelles sont les influences musicales de Mixcy, les références qui t’inspirent ? 

J’aime écouter plusieurs styles de musique, mais j’ai une préférence pour les musiques pop et hip-hop urbaine ainsi que les musiques afro et orientales. Sinon, j’ai aussi un gros coup de cœur sur les chansons des années soixante. 

Mes références musicales au féminin sont : Dua Lipa, Ariana Grande, Vitaa, Amel Bent et Meghan Trainor. Pour ce qui est de mes références musicales au masculin, on est sur du Charlie Puth, Ed Sheeran, Bigflo et Oli, Soolking, Gims et Francis Cabrel pour ses chansons à texte et sa voix unique.

  • Quelle est ta citation fétiche ? Celle que tu préfères et qui résume ta philosophie de vie. 

Vouloir c’est bien, agir c’est mieux !

  • Avant de commencer la musique avec tes propres titres, j’ai pu remarquer sur ta chaîne YouTube différents covers. Peux-tu nous en dire plus ? Pourquoi cette envie de faire des reprises ? 

Oui ! J’ai commencé avec des reprises et j’ai choisi de poster celles-ci, car je fonctionne beaucoup au ressenti. Et si on analyse bien, Clandestina de L’artiste est une chanson avec beaucoup de sens qui rejoint le style pop/oriental.

Shape of you, c’est purement de la pop qui fait bouger, Photograph est une chanson à émotion et Let’s twist again est le style année soixante qui m’attire sans cesse. Pour ce qui est de Hallelujah et Last Christmas c’est vraiment pour l’esprit de Noël que j’adore aussi !  

  • Parles-nous maintenant de ta musique. Quelle place occupes-tu dans la création de ces titres ?

Ma musique, c’est mon échappatoire. J’essaie toujours d’y mettre mon identité ainsi que mes émotions, mais j’aime m’intéresser aux autres et à mon environnement. Quand c’est une musique qui existe juste pour vous faire danser, j’y mets absolument toute mon énergie.

Pour la création de mes sons, j’aime être entourée de professionnels  et avoir l’avis de mes proches et des personnes qui me suivent. J’ai bossé avec différents studios et dernièrement, j’ai eu un coup de cœur pour le studio et l’équipe avec qui je bosse. J’écris les paroles, mais on travaille en équipe.

  • Peux-tu nous en dire plus sur ton premier titre, Paris Turquie ?

Paris Turquie, c’est clairement un sujet qui touche beaucoup de personnes aujourd’hui et j’avais besoin de dire qu’il faut arrêter de choisir plus une origine et donc une culture qu’une autre. Il faut s’accepter peu importe d’où l’on vient. Il y aura parfois certaines choses d’une des deux cultures qui seront plus influentes, parfois ce sera l’autre culture et c’est tout à fait normal. Ce que je veux dire, c’est qu’il ne faut pas se sentir coupable ou “dérangeant” : on est qui on est. Que tu sois de plusieurs origines ou pas du tout, eh bien accepte-toi, acceptons. Ma maman est française et mon papa est turc, j’ai donc été bercée par deux cultures différentes et j’ai longtemps cherché ma place. Jusqu’à ce que je comprenne qu’il ne faut plus la chercher. Je suis déjà à ma place. 

  • Parles-nous de ton deuxième titre : Mirage.

Mi-rage, c’est aussi un combat, mais cette fois-ci entre deux émotions : la rage d’y arriver, et l’amour. J’énumère tout ce que cet amour m’apporte et pourquoi je l’aime. Il faut comprendre que ce n’est pas juste un choix basé sur la facilité, mais plutôt sur le sentiment. Je pense qu’aimer, ce n’est pas fait pour combler un manque, mais juste être aimé pour ce que l’on est. La personne que l’on choisit a un impact sur notre vie entière, alors il faut qu’elle nous pousse et nous aide à aller vers ce que l’on aimerait devenir. Évidemment, il faut que ce soit dans les deux sens. En tout cas, je pense que le plus important c’est d’écouter son coeur. 

  • Et concernant ton troisième titre, On danse ?

Eh bien, le titre explique déjà le sens de la chanson ! On danse a été créé dans le but de nous évader, ne plus réfléchir et juste danser. 

  • À la rentrée, tu as sorti un nouveau titre intitulé M.I.X.C.Y. Tu peux nous en dire plus ?

Oui, alors le nouveau clip a été tourné avec une équipe de réalisation et il y a eu une vraie direction artistique. On s’est vraiment amusés à le faire, que ce soit de l’enregistrement studio jusqu’au clip. On a pu obtenir un partenariat avec Redskins. L’Étage à Paris nous a permis de tourner une partie du clip chez eux notamment grâce à Madi Square Garden et le public était génial !

  • Quelles sont tes premières expériences sur scène ?

J’ai eu mes premières expériences sur scène à mes 17 ans. C’était dans le sud de la France, et la première fois que je suis montée sur scène, c’était vraiment comme dans les films : la lumière blanche qui m’éblouit, la scène rien qu’à moi, et à partir du moment où je chante, je suis un peu ailleurs. Ce sentiment m’a tellement plu que je n’arrive pas à imaginer ma vie sans musique. 

  • Mixcy, si tu pouvais faire un duo avec un artiste, qui choisirais-tu ? 

Difficile de choisir une personne, mais je vais en choisir une parmi mes préférées. Alors, j’aimerais beaucoup faire un duo avec Gims.

  • Quels sont tes projets à venir ? Un EP, un album en préparation ? 

Il y a beaucoup de projets cette année, mais je ne peux pas encore tout dire. Je vais plutôt maintenant vers un album complet avec aussi quelques duos. Il y aura plusieurs thèmes abordés, des thèmes qui me tiennent à coeur. J’ai donc composé des chansons personnelles, mais aussi des textes qui ne sont pas mon expérience personnelle, mais ce que j’ai pu voir autour de moi ou de ce qui peut se passer dans le monde.

Le 11 mars 2022, je ferais la première partie de Greg Zlap à la salle Coluche de Compans et les places sont disponibles dès aujourd’hui !

  • Ta communauté, la MixcyTeam, est très présente pour toi sur les réseaux sociaux. Quelle place occupe-t-elle ? Quelle importance a-t-elle dans ta carrière ? 

Elle occupe une très très grande place et leur avis compte beaucoup pour moi. J’ai de la chance de les avoir et je sais qu’on va évoluer tous ensemble et agrandir la MixcyTeam. 

  • Pour finir, une petite anecdote à nous raconter ? 

J’en ai beaucoup, mais il y en une sympa. J’étais en train de faire du shopping avec mon ami et on rentre dans un magasin où il y a plein de décorations, d’ustensiles et de machines pour la cuisine. On sympathise avec le vendeur qui aime beaucoup la musique aussi et je lui dis que je suis chanteuse. Il me demande de chanter alors je me mets à chanter en plein milieu d’un magasin de cuisine ! C’était vraiment insolite et spontané, j’ai eu de bons retours de la part du vendeur et des clients également ! 

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

La petite histoire…

Le Phare Musical est un webzine musical fondé en 2020.

La musique est un vaste océan agité, et de nombreux artistes luttent contre les vagues. 

Conscient que trop nombreux sont ceux qui n’arrivent pas à bon port, Le Phare Musical éclaire ces artistes talentueux et les présente ici, de l’ombre à la lumière. 

Le Phare Musical, c’est une nouvelle lumière, une autre musique, celle qui mérite, peut-être, un disque d’or. 

Le Phare Musical, c’est toute la musique dans l’ombre qui mérite d’être mise en lumière, d’être partagée, et d’être entendue. 

Chacun est le gardien de son propre phare, mais nous avons choisi de l’être pour vous, pour vous éclairer dans cette immensité. Et pour s’adapter à chacun d’entre vous, Le Phare Musical à choisi de ne prendre aucun parti pris musical. Vous et vous seul êtes libres d’écouter ce qu’il vous plait et de vous faire votre propre avis.

Bienvenue à toi, et à tout ceux dont la musique est synonyme de passion, de partage et de découverte. 

Bienvenue dans Le Phare Musical.